Les projets ambitieux de la WKF pour l’avenir du karaté discutés lors de la dernière journée des réunions avec les fédérations nationales

La cinquième série de réunions avec les fédérations nationales s’est achevée avec les dernières sessions de discussions des officiels de la WKF et des représentants des fédérations nationales.

Les futurs projets du karaté ont centré la conversation sur le troisième jour des réunions.

La Fédération mondiale de karaté célèbre une série de réunions par vidéoconférence avec des délégués des fédérations nationales du monde entier pour analyser la situation actuelle du sport dans le monde. Le dernier jour des rassemblements a mis en scène des pays européens et africains francophones.

Le président de la WKF, Antonio Espinós, a déclaré :

« Nous pouvons être très satisfaits de la façon dont l’année 2021 s’est déroulée. À l’exception de la Karaté 1-Premier League Rabat, nous avons réussi à célébrer tous nos événements cette année, et c’est un accomplissement important compte tenu des circonstances actuelles.

« En plus de l’organisation positive de nos événements, nous devons être très fiers du succès du Karaté aux Jeux Olympiques. Le monde entier a pu être témoin de la grandeur et des nombreuses valeurs de notre sport. »

Afin de maximiser les opportunités résultant de la présentation réussie du sport aux Jeux Olympiques, un nouveau plan stratégique a été introduit lors des réunions. Le projet vise à rationaliser les événements majeurs du Karaté afin d’améliorer encore le niveau de compétition et l’impact médiatique des meilleures compétitions du sport telles que les événements de Karaté 1 et les Championnats du monde.

La réunion a également été suivie par le secrétaire général de la WKF Toshihisa Nagura, le trésorier général de la WKF Michael Dinsdale, le membre du comité exécutif de la WKF Souleymane Gaye, la présidente du para-karaté de la WKF Dusana Augustoviçova et le secrétaire de la commission des arbitres de la WKF Robert Hamara.

La deuxième session a réuni des pays africains francophones, avec des délégués du Burundi, de Djibouti, du Mali et du Sénégal , et avec la participation du vice-président de la WKF Bechir Cherif et du membre du comité exécutif de la WKF, Souleymane Gaye.

« Je tiens à remercier toutes les fédérations nationales qui ont participé aux réunions cette semaine. Leur soutien est crucial pour le progrès de notre sport. Nous sommes convaincus que nous allons dans la bonne direction alors que nous nous dirigeons maintenant vers des championnats du monde mémorables à Dubaï en novembre », a ajouté le président de la WKF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.